Présentation générale de l’IGLB

L’Institut de Géopolitique Louis Barthou est un projet collectif disciplinaire porté par l’ensemble des professeurs d’histoire-géographie du Lycée Louis-Barthou visant à promouvoir la géopolitique et les sciences-politiques apparues dans les lycées par le biais de la réforme du baccalauréat avec une spécialité intitulée “Histoire-Géo, géopolitique et sciences politiques”. En rassemblant les enseignants de ces nouvelles disciplines tant dans les classes du secondaire que dans les classes prépas en ECS et en Lettres, l’Institut a pour vocation d’être un lieu pédagogique de mutualisation, d’expérimentation et de formation professionnelle. Il créé une passerelle et une synergie au sein du Lycée Louis-Barthou entre le secondaire et les CPGE autour de la thématique de la géopolitique, axe ayant vocation à s’élargir à l’ensemble des autres spécialités “Histoire-Géo, Géopolitique et Sciences Politiques” des lycées du bassin recrutement des CPGE Lettres et ECS du Lycée Louis-Barthou.

L’IGLB associe étroitement à son fonctionnement et à la définition et réalisation de son programme d’action les élèves de la spécialité du secondaire et les étudiants des deux filières CPGE concernés. Leurs représentants siègent au sein de son conseil d’administration, instance décidant des orientation annuelles et pluriannuelles de l’IGLB.

L’Institut de Géopolitique Louis Barthou a l’ambition de devenir un pôle d’excellence dans le sud de l’Aquitaine pour la géopolitique, discipline encore non structurée académiquement (pas de CAPES, pas d’Agrégation, pas de visibilité sauf exception dans les universités, seuls les IEP ont une certaine avance en la matière) ainsi que les sciences politiques. L’objectif sera le renforcement réciproque de l’enseignement supérieur et de l’enseignement secondaire : les prépas tireront vers le haut le niveau de l’enseignement secondaire et les options du secondaire (pas seulement à Louis Barthou) représenteront un vivier (parmi tous les autres préexistants) pour le recrutement de la filière EC et de la khâgne.

Ce pôle d’excellence a bien entendu vocation à rayonner en diffusant ses travaux et en accueillant d’autres acteurs. Il est notamment prévu :

  • un site internet dédié à la géopolitique et plus généralement aux sciences politiques qui proposera des ressources en ligne : travaux de l’Institut, articles, bibliothèque de la géopolitique en ligne etc.
  • un blog, « les carnets de l’IGLB », qui sera le reflet de ses activités et assurera un lien avec ses membres
  • à terme une revue en ligne qui traitera de thématiques et fera des comptes-rendus critiques d’ouvrages de géopolitique.
  • l’organisation de journées d’étude, de conférences où seront invités des grands noms de la géopolitique.
  • des expositions pédagogiques itinérantes…

Au sein du lycée Louis Barthou, l’IGLB a initié et est un acteur important de la mise en place d’une préparation aux concours d’entrée des IEP, tant dans le secondaire (parallèlement à la spé HGGSP) que dans le supérieur au sein de la prépa EC et de la prépa littéraire. L’objectif est d’offrir, en plus des enseignements traditionnels à ces deux filières CPGE, une préparation spécifique aux concours des IEP, à ceux des écoles de journalisme, mais aussi à l’accès à des masters spécialisés (à l’ENS, Sciences-Po Paris, IEP, Universités) pour nos étudiants « khûbes ». Cette préparation est fondée sur une mise en synergie des deux filières ECS et khâgne, et, concrètement, par la mise en commun du travail des étudiants suivant les deux parcours. Cette offre d’enseignement, ainsi structurée, est unique en France.

Sur le plan juridique, l’IGLB est une association loi 1901, domiciliée au Lycée Louis Barthou et conventionnée avec l’établissement. Créée en décembre 2019, elle a vocation à nouer des partenariats avec l’UPPA, les IEP, les écoles de commerces, les écoles de journalisme et certains masters spécialisés au niveau national, voire, un jour, international, ce qui serait la moindre des choses pour une telle discipline. En se donnant la possibilité d’un budget propre, l’IGLB recherchera des partenariats et des possibilités de financement auprès des collectivités locales et des grandes entreprises du bassin de Pau toutes très concernées par les questions géopolitiques : TOTAL, SAFRAN, EURALIS etc.

télécharger les statuts de l’IGLB


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.