Événement : soirée IGLB à la Médiathèque André Labarrère, mardi 13 octobre 2020. “La géopolitique au service de l’histoire, avec l’IGLB”

En partenariat avec la Médiathèque Intercommunale André-Labarrère, l’IGLB organise une soirée spéciale hors les murs du Lycée Louis-Barthou, afin de faire connaître ses activités. Il s’agira de montrer à un large public palois les multiples facettes de la géopolitique, discipline dont les rapports avec l’Histoire et la Géographie ne sont pas toujours clairement discernés.

Cette soirée exceptionnelle, programmée le mardi 13 octobre à 18 h 00 , dans le cadre de l’amphithéâtre de la Médiathèque, est intitulée “la géopolitique au service de l’histoire, avec l’IGLB”. Elle proposera deux conférences :

Continuer la lecture de Événement : soirée IGLB à la Médiathèque André Labarrère, mardi 13 octobre 2020. “La géopolitique au service de l’histoire, avec l’IGLB”

Événement : la commémoration de l’édit d’union (11 octobre 1620), réunissant le Béarn et la Navarre à la France.

L’Union des couronnes de France et de Navarre perpétrée par Louis XIII en octobre 1620 est assurément un événement géopolitique qui a du sens et dont la portée est de nos jours toujours bien présente.

Pourtant, sa commémoration ne semble pas aller de soit et révèle encore de nos jours des échos mémoriels contradictoires, comme en témoigne les récentes polémiques nées à son propos

Louis XIII couronné par la Victoire, Philippe de Champaigne, Musée du Louvre, Paris
Continuer la lecture de Événement : la commémoration de l’édit d’union (11 octobre 1620), réunissant le Béarn et la Navarre à la France.

Assemblée générale de l’IGLB (lundi 05 octobre 2020, 18 h)

L’ensemble des membres de l’association, et toute personne désirant en faire partie, sont cordialement invités à l’assemblée générale de l’IGLB.

Elle se tiendra le lundi 05 octobre 2020, à 18 h 00, en salle G47 du lycée Louis Barthou, 2 rue Louis Barthou à Pau.

Ordre du jour :

  • Compte rendu d’activité 2019-2020.
  • Participation au blog : https://iglb.hypotheses.org/
  • Projets 2020-2021 : préparation sciences-po, site internet…
  • Renouvellement du bureau


La genèse théologico-politique de la notion de frontière à l’époque moderne

Auteur :

Thierry ISSARTEL
Docteur en Histoire
Professeur de Chaire Supérieure
Khâgne du Lycée Louis-Barthou

La cause est entendue. On tient aujourd’hui pour acquis que la notion moderne de frontière, consubstantielle à celle de l’État, serait née en Occident contre la notion religieuse de Chrétienté, contre la prétention des papes à exercer une autorité sur les rois. Et si certains historiens estiment que la religion a renforcé les frontières, c’est quand elle s’est affaiblie et quand le catholicisme a perdu dans les faits sa dimension englobante et réellement universelle. La division religieuse qui a déchiré la chrétienté au XVIe siècle, a permis l’émergence d’États confessionnels, rendant définitivement caduc le rêve unitaire médiéval que Charles Quint a tenté jusqu’au bout de rétablir. A cet égard, la Paix d’Augsbourg (25 septembre 1555), fondée sur la reconnaissance officielle et l’application du principe “Cujus regio, ejus religio”, va rendre irréversible cette division : les Princes vont utiliser la religion pour créer une communauté de sujets homogène autour d’eux, renforçant sensiblement les limites juridictionnelles de leur souveraineté en les transformant en frontières confessionnelles autant qu’étatiques.

Frontispice du Léviathan de Thomas Hobbes, 1651.
Continuer la lecture de La genèse théologico-politique de la notion de frontière à l’époque moderne

Les lois de la gravitation en Chine

Auteur :

Julien VASQUEZ
Docteur en Histoire
Professeur de Géopolitique en CPGE
EC du Lycée Louis-Barthou

Croissance élevée, intégration à la mondialisation, poursuite de la régionalisation… année après année, l’Asie confirme sa montée en puissance. Du Pakistan à la péninsule indochinoise, de la Chine à l’Indonésie, la priorité consiste à consolider les trajectoires de développement dans ce contexte de croissance spectaculaire. Mais cette insertion dans l’économie mondialisée est ambivalente : elle suppose des échanges de plus en plus intenses entre les pays de la région, mais elle conduit aussi à l’exacerbation des rivalités, voire des tensions, notamment pour le contrôle des matières premières.

Continuer la lecture de Les lois de la gravitation en Chine

L’État moderne et sa périphérie culturelle : frontière et sorcellerie au Pays-Basque (XVIIe s.)

Auteur :

Thierry Issartel
Docteur en Histoire
Professeur de Chaire Supérieure
Khâgne du Lycée Louis-Barthou

La période de 1580 à 1630 est connue pour avoir été l’acmé de la “Grande Chasse aux sorcières” en Europe occidentale. Jamais il n’y eut, tant dans les dans les pays catholiques que protestants, autant de bûchers allumés pour punir des crimes de sorcellerie dont la réalité n’était pas remise en question par les juges. Dans le cas français – faut-il le rappeler – ce ne sont pas des tribunaux ecclésiastiques (comme l’Inquisition) qui ont instruit ces procès, mais des tribunaux royaux, les Parlements, dont les membres – laïcs – représentaient alors l’élite administrative, politique et intellectuelle du royaume, des esprits brillants et éclairés dont bon nombre ont été des acteurs en vue de l’Humanisme.

Penser la frontière au Grand Siècle : frontière naturelle et droit divin chez Pierre de Marca (1594-1662)

Auteur :

Thierry ISSARTEL
Docteur en Histoire
Professeur de Chaire Supérieure
Khâgne du Lycée Louis-Barthou

La plupart des manuels et traités contemporains sur les origines de la notion de frontière selon laquelle la théorie des frontières naturelles émergerait tardivement sous l’Ancien Régime et ne trouverait de formulation claire que durant la Révolution Française, à l’instigation des Girondins. En effet, s’exprimant devant la Législative, Danton présenta comme impératif national le fait de doter la France de « limites marquées par la nature ». C’est ce qu’affirment Claude Raffertin ou même Daniel Nordman, quoique ce dernier le fasse de façon plus nuancée, montrant comment au lendemain de la Paix des Pyrénées (1659), les négociations de Céret ont énoncé de manière imparfaite les linéaments d’une théorie des frontières naturelles à l’instigation de Pierre de Marca (1594-1662).

Pierre de Marca (1594-1662), Archevêché de Paris.
Continuer la lecture de Penser la frontière au Grand Siècle : frontière naturelle et droit divin chez Pierre de Marca (1594-1662)

Nous contacter

Directeur de la publication :

Thierry ISSARTEL
Professeur de Chaire Supérieure
Agrégé d’Histoire
Docteur en Histoire
Chercheur associé à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
Président de l’Institut de Géopolitique Louis-Barthou

Pour tous renseignements, notamment sur le module préparation Sciences-Po en classe préparatoire :

Nous écrire : iglb.pau@gmail.com

Adresse postale :

Institut de Géopolitique Louis-Barthou
Lycée Louis-Barthou
2, rue Louis-Barthou
64015 PAU cédex

05 59 98 98 05

L’organigramme de l’IGLB (2020-2021)

Président : M. Thierry ISSARTEL

Vice-présidents :

M. Cédric AUBEL, délégué aux activités numériques
M. Julien VASQUEZ, délégué aux relations avec les entreprises, coordonnateur de la préparation Sciences Po dans le supérieur

Directeur financier :

M. Laurent ORUE

Secrétaire général :

M. Gaël SERENA

Membres du CA :

M. ROTTIER, proviseur du lycée Louis-Barthou (membre de droit), M. ROUE agent-comptable du Lycée Louis-Barthou (membre de
droit), M. Jean-Emmanuel DUCRU (professeur), M. Thierry BELLOCQ (professeur), Mme Mylène DUMONT (professeur), Mme Élise
BOUILLON (étudiante), M. Simon BOURIAT (étudiant), Antoine DEPIESSE (étudiant), Alexis MERTIN (étudiant), Annaleah NOUGUES
(étudiante).

télécharger la liste des membres fondateurs (décembre 2019)

Présentation générale de l’IGLB

L’Institut de Géopolitique Louis Barthou est un projet collectif disciplinaire porté par l’ensemble des professeurs d’histoire-géographie du Lycée Louis-Barthou visant à promouvoir la géopolitique et les sciences-politiques apparues dans les lycées par le biais de la réforme du baccalauréat avec une spécialité intitulée “Histoire-Géo, géopolitique et sciences politiques”. En rassemblant les enseignants de ces nouvelles disciplines tant dans les classes du secondaire que dans les classes prépas en ECS et en Lettres, l’Institut a pour vocation d’être un lieu pédagogique de mutualisation, d’expérimentation et de formation professionnelle. Il créé une passerelle et une synergie au sein du Lycée Louis-Barthou entre le secondaire et les CPGE autour de la thématique de la géopolitique, axe ayant vocation à s’élargir à l’ensemble des autres spécialités “Histoire-Géo, Géopolitique et Sciences Politiques” des lycées du bassin recrutement des CPGE Lettres et ECS du Lycée Louis-Barthou.

Continuer la lecture de Présentation générale de l’IGLB